A PROPOS MEDIATION



LA MEDIATION FAMILIALE

Définition (Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale)

La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision – le médiateur familial – favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution.

Son champ d'intervention recouvre toutes les modalités de l'union et notamment le mariage, le concubinage, le pacte civil de solidarité, la situation des liens inter générationnels dans leur diversité, le contexte de la protection de l'enfance et de l'adolescence, les situations de ruptures telles que les deuils, les séparations, les question patrimoniales et lo'incommunication et les situations familiales à dimension internationale.

La médiation familiale se déroule en plusieurs étapes :

•    La rencontre  ou phase d’information,

•    L’exploration des attentes et besoins de chacun,

•    La recherche en commun des différentes options possibles,

•    La négociation autour de ces options,

•    La prise de décisions et accords,

L’accord obtenu peut être homologué par le Juge des Affaires Familiales ou le Juge des Tutelles, dans ce cas, il est opposable aux tiers,

C'est un Espace proposé aux familles en situation de crise pour aborder les problématiques liées à ce conflit, rétablir un dialogue constructif et prendre des décisions qui préservent l’harmonie familiale et l’intérêt des personnes.

Le médiateur est un tiers facilitateur pour apaiser le conflit, restaurer et faciliter la communication, préserver l’intégrité et le rôle de chacune des personnes impliquées et enfin accompagner l’émergence de solutions communes.